pancartes féministes

Les Caravanes : citoyennes avant tout

ombre

Informer et sensibiliser les femmes,
en France et au Maghreb

Depuis les années 2000, le moteur de ces caravanes est à deux temps :

  • promotion de l’égalité des droits entre les femmes et les hommes,
  • lutte contre les intégrismes, porteurs de discrimination sexiste et sociale.

À chaque passage de caravane, les associations informent les femmes de leurs droits, elles recueillent des témoignages sur les conditions de vie et les contraintes qui leur sont imposées.

Tente des femmes à la Courneuve
Une tente berbère à la Courneuve ©FCI
Des ateliers juridiques

De Vaulx-en-Velin à la Courneuve (France) en passant par Goulimine, Ouerzazate ou Larache (Maroc), les caravanes ont les mêmes objectifs : informer sur les droits et les violences faites aux femmes, tenir des consultations de prévention santé, sans oublier de trouver le temps et le plaisir de la rencontre : concerts et spectacles ponctuent leurs passages.

Du Maroc, d’Algérie, de Tunisie et de France, les Caravanières sont militantes, formatrices, professeures, étudiantes, chômeuses, juristes, avocates...

femmes tente berbère
Les caravanières venues du Sud, lors d'une tournée en France ©Pierre-Yves Ginet
FCI participe aux caravanes au Maroc

Depuis 2001, les militantes de FCI participent régulièrement aux caravanes citoyennes et sociales organisées par des féministes marocaines. Ces caravanes circulent chaque été, durant une dizaine de jours dans une région différente, et permettent d’informer des milliers de personnes. Elles ont eu lieu jusqu’en 2004 sous l’égide de la Ligue démocratique des droits des femmes (LDDF), et depuis 2005 avec l’ONG Fondation Ytto.

Lors de ces caravanes, des femmes issues de milieux populaires ou très défavorisés, dans les douars les plus reculés de l’Atlas ou dans les bidonvilles des grandes cités marocaines, bénéficient de consultations juridiques et sociales gratuites.

En bus, en car, ou en voiture, des femmes et des hommes déterminé-e-s à informer les femmes et les jeunes filles des villes et banlieues sur les discriminations et les moyens d'y remédier se joignent aux caravanes. Une cinquantaine de jeunes, garçons et filles, étudiant-es, chômeur-es, travailleur-es y participent activement aux côté des militantes.

condition des femmes Atlas
Des femmes remplissent un questionnaire sur leurs conditions de vie dans l'Atlas © Mathilde Buhot
FCI invite en France des Caravanières venues du Sud

FCI s'est inspirée à plusieurs reprises de l'expérience marocaine des caravanes, Ainsi, en mai 2004, l’association lyonnaise a monté l’opération les Caravanières venues du Sud qui ont sillonné la région Rhône-Alpes pendant dix jours, pour des échanges soufflant du Sud au Nord ! Les Caravanières venues du Sud ont rassemblé une cinquantaine d’associations du Sud et du Nord, et ont parcouru dix villes sous tentes berbères, avec consultations juridiques, débats, spectacles et animations.

En mai 2006, les Caravanières venues du Sud sont revenues en France pour un grand périple national qui les a conduites de Lyon à Strasbourg, Paris, Montreuil, La Courneuve et Dijon. S'adressant toujours en priorité aux jeunes filles et aux femmes issues des différentes immigrations, les Caravanières venues du Sud ont porté au coeur des cités la défense de l'égalité des droits et de l'accès à la citoyenneté, tout en valorisant les actions des associations locales impliquées.

Télécharger le dossier de presse de la Caravane 2006

Télécharger l'article de Charlie Hebdo consacré à la Caravane

associations partenaires
Les caravanes, une aventure avec des associations partenaires, comme 20 ans Barakat qui a diffusé largement un CD de soutien aux femmes algériennes. ©Pierre-Yves Ginet
Ytto Ytto Maroc Maroc Ytto femme
Avec la Fondation Ytto au Maroc ©Mathilde Buhot